Skip to content

Avec GONDOLA® c’est une toute autre histoire

Mon nom est Paolo Sanvito, j’ai 60 ans, je travaille au sein du service juridique d’une société multinationale italienne. En 2008, j’ai découvert que j’étais atteint de la maladie de Parkinson, ou plutôt ma femme l’a découvert. La maladie de Parkinson est une maladie qui vous fait sombrer.

Elle ne vous tue pas, mais elle vous détruit psychologiquement si vous ne réagissez pas.

Ma vie ne tournait plus qu’autour des pilules : à 10h30, l’heure de prendre la deuxième pilule, j’avais déjà des difficultés. Si j’étais au travail je devais bien calculer mon emploi du temps et planifier mes activités en fonction des horaires de prises de ces maudites pilules, si je voulais éviter d’être bloqué comme un roc.

J'ai alors découvert le dispositif GONDOLA, presque par hasard, grâce à une amie de ma femme.

J’ai soigneusement rassemblé toutes les informations disponibles, et j’ai alors décidé de le tester. J’ai obtenu des résultats incroyables. Avant GONDOLA (nouveau traitement parkinson), si j‘avais à entrer dans un bureau plein de gens au travail, je devais attendre que les médicaments fassent effet pour ne pas me ridiculiser. Maintenant, je peux marcher la tête haute. Personne ne remarque quoi que ce soit parce que j’ai un contrôle total et que je marche normalement.

J'ai retrouvé mon indépendance. Pouvoir éviter les blocs moteurs ou marcher plus rapidement quand c’est nécessaire est une grande satisfaction. J’ai l’impression d’être sur une autre planète!